391 éleveurs dans 54 départements sont aujourd’hui engagés dans la démarche du bale bas- carbone, lance en avril 2019.
Le label soutient les projets volontaires locaux qui permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) ou de séquestrer les émissions carbone (CO2) sur le territoire français. Permet aux fermes labellisées pour leurs efforts en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre de vendre des crédits aux entreprises ou encore aux institutions qui souhaitent compenser leurs propres émissions.
Deux outils de financements supplémentaires ont été annoncé par le MTES – « Paiements pour services environnementaux » et pour le photovoltaïque sur les bâtiments – rehaussement de seuil de capacité pour les appels d’offres à 300kW (au lieu de 100kW)

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin